La baisse du pouvoir d'achat ou la corruption de l'Etat

Publié le par whybec


http://fr.news.yahoo.com/afp/20080226/tts-distribution-consommation-concurrenc-c1b2fc3_2.html

Alors voilà, infichu d'apporter la moindre solution à l'envolée des prix, les gouvernement propose des "non solutions" : pas de baisse de la TVA. D'après FILLON, ce n'est pas la solution. Mais de solution, il n'en a pas à proposer. Il se repose impétueusement sur les propos du trés "couillu" Sarko-Blabla-Suis-Le-Plus-Fort-Et-Même-Pas-Peur : "l'enquête va révéler la vérité". Ce laxisme ressemble à une corruption de l'Etat, au même titre que tous ces ex-RPR, dont Sarko est issu. J'ai d'ailleurs un peu de mal à voir cette foule reniaisée aduler Chirac, lorsque celui-ci sort de sa tannière : le roquet actuel est quand même le fruit de son écurie. La France, cet ex chefd de l'Etat, il l'a quand même largement abandonnée à ses bandits ! Ce qui fait le plus mal aux français, pour l'heure, c'est la continuité d'une réforme de l'ancien premier ministre de Chirac !

La vérité, le gouvernement la connait trés bien : c'est bien la réforme de Raffarin, sous Chirac, et son procédé ultra libéral. L'Etat s'est désengagé sous Chirac à protéger toutes les règles de la concurrence, à protéger le marché, laissant les obèses de l'industrie opérer un grand n'importe en terme d'économie. Le gouvernement Sarko a enfoncé un peu plus le clou, et nous voici entrer dans l'ère des grands neuneus dépossédés de leur garde fou, telle une URSS qui vient de perdre ses reprères ... au prises avec des mafias en tout genre ... Quand le pense à un pote qui m'a dit voter à droite parce que la droite, c'est voter "économie de marché, et que à gauche, c'est le social" ... ciel, sortez des juppes de papa et cessez de réciter des dictats erronnés! On n'est plus au CP ! Royal propose une baisse de la TVA, Fillon dit non ... selon les discours "des grandes règles", ce devrait être le contraire ... Les taxes, c'est l'Etat qui encaisse, la gauche demande à l'Etat de moins prélever lol !

J'espère que tout cela aura permi une chose : une responsabilisation individuelle face à sa carte de vote. En Belgique, le droit de vote n'est pas un "droit', c'est une obligation. Certains sont pour (surtout les balges, comme tout résident en son pays), d'autres pas. Je suis contre, et archi contre, et plus encore contre la façon que la Belgique a d'organiser les choses. On pourrait presque dire qu'il n'y a pas d'élection démocratique en Belgique, ou trés partielle : les votes blancs, autorisés, sont systèmetiquement reportés sur le gagnant !!!!! Où se trouve la place pour celui ou celle qui prend justement ses responsabilités par un vote blanc ? Celui ou celle qui refuse de faire un choix, quand il / elle ne mesure aucun des paramètres nécessaires pour faire ce choix, ou quand un candidat ne correspond à aucun de ses souhaits ? Nulle part ... Cela revient aux mêmes procédés dictatoriaux "réinventant" un suffrage universel, qui achète les voix disponibles ... Et bien en France, puisque on a la liberté d'exprimer ou non une envie, un intérêt, des connaissances, appliquons ce réel choix ! Ce que j'espère, c'est que cette majorité de français, qui ont porté cet irresponsable bandit au pouvoir, réflechisse par deux fois avant d'aller aux urnes. Qu'elle comprenne que la parole de la tradition familiale n'a rien d'une eau bénite, et peut même avoir le même relan d'ignorance et de bêtise que les odeurs du voisin, qu'il est pourtant si difficile d'entendre, tant il respire le vide ...

Que les gens prennent un minimum la peine de lire, d'écouter les programmes, et d'être cohérent. Le droit de vote, ça devrait se "mériter". Et en France, on a encore les moyens d'être libre devant ce qui nous interesse ou pas. Ce droit de vote obligatoire, c'est à comparer avec une obligation d'aller à la messe. sans croyance au préalable, cela n'a aucun sens.


Publié dans Du politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
<br /> Blog(fermaton.over-blog.com)No-18, THÉORÈME DU POUVOIR.- La CORRUPTION ?<br /> <br /> <br />
Répondre