Propos négationnistes

Publié le par whybec

Faisant suite à cet article et aux commentaires de l'article :

L'évêque négationniste sanctionné par la Fraternité Saint Pie X

Par Marc Vignaud - Le Point.fr


"Les affirmations de Mgr Williamson ne reflètent aucunement la position de notre congrégation", affirme le père Christian Bouchacourt, supérieur du District d'Amérique du Sud, dans le communiqué © AP/SIPA

Les propos négationnistes de Mgr Richard Williamson n'en finissent plus de faire des vagues. La Fraternité intégriste Saint Pie X, à laquelle il appartient, a décidé de faire un geste en direction du pape dimanche en le sanctionnant. Elle a privé Mgr Richard Williamson de la direction de son séminaire de La Reja, à 40 km à l'ouest de Buenos Aires en Argentine, et a pris une nouvelle fois ses distances avec ses déclarations.

"Les affirmations de Mgr Williamson ne reflètent aucunement la position de notre congrégation", affirme le père Christian Bouchacourt, supérieur du District d'Amérique du Sud, dans le communiqué cité par l'agence de presse argentine DYN dans la nuit de samedi à dimanche annonçant la destitution du prélat. "Il est évident qu'un évêque catholique ne peut parler avec autorité ecclésiastique que sur des matières concernant la foi et la morale (...) Notre Fraternité ne revendique aucune autorité sur d'autres questions." "Tout en reconnaissant le caractère inopportun de ces commentaires, nous constatons avec tristesse que les accusations permanentes visant notre Fraternité ont également pour but de la discréditer", précise toutefois Christian Bouchacourt, regrettant que les propos tenus occultent le rapprochement entre l'Église de Rome et sa Fraternité.

Face au tollé suscité par la prise de position de Mgr Williamson, le supérieur général de la communauté intégriste de la Fraternité Saint Pie X, Mgr Bernard Fellay, a demandé "pardon" au pape. Il a aussi "interdit" à l'évêque intégriste "toute prise de position publique sur des questions politiques ou historiques". Le Vatican, selon qui le pape ignorait tout, à l'origine, des propos négationnistes de l'évêque britannique, a
exhorté la semaine dernière Williamson à "prendre sans équivoque et publiquement ses distances". Or Mgr Williamson a refusé de renier ses déclarations négationnistes dans une interview publiée samedi en Allemagne par l'hebdomadaire Der Spiegel , estimant qu'il lui fallait étudier d'abord les "preuves" historiques. "Il s'agit de preuves historiques, pas d'émotions. Et si je trouve des preuves, alors je rectifierai [les propos tenus]. Mais cela va prendre du temps", a affirmé l'évêque dans cette interview, la première depuis le décret du Vatican en sa faveur le 24 janvier.

Voir commentaires associés + article


Je comprends la réaction disciplinaire devant le négationnisme ou le révisionnisme. Je comprends que finalement, « un corps » de religion, un état, un groupe d’individus se tenant à observer des « règles », des conduites, puisse exclure une personne qui manquerait à ces règles ou ces dogmes (d’avantage encore du fait qu’il ne s’agisse pas de traverser en dehors des passages piétons !). Je comprends cela d’autant plus que ce personnage jouit d’une influence, et si ces paroles sont portées de façon publique, c’est sans nul doute pour jouer de cette influence. Si ses propos avaient été rapportés par sa femme de chambre parce qu’elle l’aurait entendu faire une réflexion sous sa douche … rien de tout cela ne serait !

 

L’influence de personnages publics, qu’ils soient religieux ou non, peut emprunter des voix très obscures dans l’intention. Pour répondre aux personnes « choquées » par ce « droit » de juger une opinion, je dirai qu’il s’agit d’avantage de réagir devant les « intentions ». D’ailleurs, si cela avait été fait lors de la montée d’Hitler, Chamberlain ne serait pas rentré de son entretien d'avec Hitler en déclarant publiquement : « Hitler est un gentleman, il tiendra ses paroles … ». Hitler était un malade, un « fou » dangereux, et si des boycotts avaient été mis en place pour de tels propos, les choses auraient sans doute été bien autrement !

 

Mais … quand j’ai pu entendre notre cher président tenir des propos sur l’Eugénisme, quand je vois notre gouvernement mettre en place des « cartes génétiques pour certains étrangers », des dépistages pour les enfants... Cela blesse tout autant des millions de personnes, et surtout, cela a l’infamie criminelle de faire écho sur ces années de colonisation, où des millions de gens sont morts exécutés, sous la torture, ou d’épuisement … Entre l’eugénisme et les propos négationnistes de Mgr Williamson, la passerelle est large : le passage aux actes quant au « dépistage » des humains, leur classification, et toutes ces monstrueuses expériences auxquelles se sont livrées les nazis, tous ces procédés sont bel et bien directement liés à la Shoa. Nous permettons cependant aujourd'hui à notre gouvernement de les réinvestir à des fins de classifications… Belle hypocrisie.

 

D’autre part, s’il est vrai que je condamne tout à fait le négationnisme, je pense souhaitable que tous les crimes contre l’humanité connaissent les mêmes égards. Les choses en sont loin, étant donné cette permissivité de l’Occident à l’égard d’Israël, et ce n'est qu'un exemple ... cette magnifique inertie devant l’organisation meurtrière de la Palestine. Il en fut de même quant à l'épuration ethnique en Croatie, aujourd'hui contrée balnéaire d'un Occident qui a regardé faire ce génocide, sans bouger ... Une colonisation Israëlienne soutenue par l’Occident, un gouvernement VRP de l’armement, en Libye ou ailleurs …

Autre actualité liée aux réminiscences de l'esclavagisme : quand n’est-il de la Guadeloupe, de la Martinique, avec ces békés, descendants des colons blancs, détenant toutes les richesses, entretenant une population dans une agonie économique et sanitaire quand des arrangements furent passés avec l’Etat pour laisser des pesticides ultra toxiques arrangés les affaires de ces « békés » ? Que penser de ces comportements « économiques » qui ont permis un coup de la vie  4 fois plus élevé qu’en métropole, qui n’ont de cesse d’engraisser les 1% de la population, blanche ? Un SMIC en Guadeloupe ou en Martinique, est pourtant bien le même qu’en France ! Pensez-vous qu’il en aurait été ainsi s’il n’eut pas s’agit d’une population noire ou métissée, mais blanche ? Que ce passerait-il si un ecclésiastique tenait de telles paroles à propos du massacre des musulmans par les Israëliens, ou bien comme ce béké défenseur de l'esclavagisme ? Rien ... aucune sanction n'est prévue contre ce négationnisme là

 

Ces « autres crimes » contre l’humanité n’ont pas connu la même reconnaissance, les mêmes célébrations, le même effort collectif de mémoire. En France, on parle encore de la guerre d’Algérie comme étant un "conflit interne" … Alors oui à la sanction aux vues de la gravité des propos tenus, mais simplement qu’elle fasse partie d’une démarche globale et cohérente, qui concernerait tous les hommes, quelle que soit leur couleur, leur sexe, leur sexualité, ou leur religion.


Publié dans De l'engagement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article